« Ne pas oublier l’horreur de la guerre »

Depuis ce matin je lis, j’entends de partout « il ne faut pas oublier l’horreur de la guerre ». Aujourd’hui mardi 27 janvier 2015 c’est la Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah.

Mais soudain cette phrase de « journaliste bienfaiteur » sonne comme une injonction. Un ordre dont je n’arrive plus à jauger les valeurs de son importance. Je me sens coupable si j’oublie. Et j’ai honte. J’ai honte car j’oublie.

Mais, vous les journalistes, dont l’essence même du métier est au coeur de l’actualité (les mots sont sources de malentendus disait Victor Hugo, et depuis le massacre de Charlie Hebdo et du Supermarché Casher, vous en créez des malentendus), et vous les professeurs, ne pourriez-vous pas cesser de nous culpabiliser ?

Ne pas oublier de nous faire penser aux victimes de la Shoah en oubliant de nous rappeler que depuis :

 

Date Nom Nombre de morts Commentaires
1946,
4 juillet
Pogrom de Kielce 42 Pogrom de Juifs commis par des Polonais.
Mars 1947novembre 1948 Insurrection malgache de 1947 30 000 à 80 000 10 000 victimes de mort violente (2 000 au plus tuées par les insurgés, entre 1 000 et 2 000 imputables aux crimes coloniaux, entre 5 000 et 6 000 insurgés tués par les militaires français) et 20 à 30 000 victimes de la malnutrition et de la maladie69.
19471948 Massacres interreligieux lors de lapartition des Indes Plusieurs dizaines de milliers de morts parmi les populations hindoues, musulmanes et sikhs.
1948,
9 avril
Massacre de Deir Yassin 100 à 120 Commis pendant le conflit judéo-arabe de 1947-1949, des combattants israéliens de l’Irgoun et du Lehi attaquent ce village et exécutent ses habitants civils. Voir Tueries et massacres durant le conflit judéo-arabe de 1947-1949.
1948,
13 mai
Massacre de Kfar Etzion 127 Après la prise de la place, 127 israéliens, combattants de l’Haganah et civils, parmi lesquels 21 femmes sont tués dans les combats ou massacrés après s’être rendus par la Légion arabe et des irréguliers palestiniens.
1948,
21 mai
Massacre d’al-Tantoura 70 à 250 Civils palestiniens abattus par des combattants israéliens de l’Haganah.
1948,
18 juillet
Massacre de Lydda 25070 Après la prise de la ville par les Israéliens, 250 habitants palestiniens de la ville sont exécutés.
1948,
2930 octobre
Massacre de Safsaf 50 à 70 Paysans palestiniens exécutés par les Israéliens.
1948 Soulèvement de Jeju71 30 à 80 000 Répression particulièrement violente d’une guérilla en présence de l’armée des États-Unis.
octobre 1948 Rébellion de Yeosu et Suncheon 439 à 2000 civils Répression d’une rébellion de soldats refusant d’aller à Jeju.
19491979 Sinisation du Tibet 1 200 000 Répressions et massacres liés directement et indirectement à l’invasion du Tibet par l’armée chinoise72.
24 décembre1949 Massacre de Mungyeong 86 à 88 Commis par l’armée sud-coréenne
été 1950 Massacre de la ligue Bodo 100 000 à 200 000 Exécutions de prisonniers et de sympathisants communistes par les forces sud-coréennes
26 au 29 juillet1950 Le pont de Nogeun-ri 250 à 400 Mitraillage de réfugiés sud-coréens par l’armée des États-Unis
1950,
30 juillet
Fusillade de Grâce-Berleur 4 La gendarmerie belge tue 4 manifestants (dont trois anciens résistants au nazisme) opposés au retour de Léopold III
1950 Massacre de Daejeon Commis par l’armée nord-coréenne
17 août 1950 Massacre de la colline 303 41 Des prisonniers de l’armée des États-Unis sont exécutés par l’armée nord-coréenne
Octobre à décembre 1950 Massacre de Sinchon 35 000 Chasse aux communistes pendant l’occupation de la région par les forces de l’ONU
6 au 9 janvier1951 Massacre de Ganghwa 21273 à 130074 Massacre de collaborateurs de l’armée populaire perpétré par les forces sud-coréennes.
7 février 1951 Massacre de Sancheong et Hamyang 705 Commis par l’armée sud-coréenne
9 au 11 février1951 Massacre de Geochang 719 Commis par l’armée sud-coréenne
1953,
1415 octobre
Massacre de Qibya 70 Action de représailles menée par l’Unité 101 de l’armée israélienne contre le village transjordanien de Qibya.
1954 Massacre au Guatemala 200 000 Mayas massacrés.
1955,
20 août
Massacres du Constantinois en 1955 12 000 À la suite de l’insurrection déclenchée par le FLN et qui fait 123 morts, la répression est terrible et tue 12 000 personnes.
1956,
29 octobre
Massacre de Kafr Qassim 48 Civils arabes israéliens tués par des policiers israéliens.
1957,
28 mai
Massacre de Melouza 315 Les habitants du village algériens, accusés de soutenir le MNA, sont massacrés par les troupes du FLN pendant laguerre d’Algérie.
19591960 Soulèvement tibétain de 1959 87 000 (?) 87 000 Tibétains ont été éliminés75. Certains disent « tués, arrêtés, ou déportés »76,77
1960,
2 mars
Massacre au Cameroun 40 000 .
1960,
21 mars
Massacre de Sharpeville 79 Pendant l’Apartheid, lors d’une émeute noire, les policiers tirent sur la foule. Beaucoup ont été touchés au dos.
1961,
17 octobre
Massacre du 17 octobre 1961 32 à 325 La police française, commandée par Maurice Papon, réprime une manifestation pacifique d’indépendantistes algériens.
1962,
26 mars
Fusillade de la rue d’Isly 46 à 80 Le 26 mars 1962, rue d’Isly des Algérois désarmés sont fusillés par l’armée française.
1962,
5 juillet
Massacre d’Oran entre 150 et 2 500 Des Européens sont lynchés à mort par des Algériens.
1962 Massacre des harkis 60 000 à 70 00078 Après la guerre d’Algérie, les Harkis sont massacrés par le FLN.
1963,
26 avril
Massacre du 26 avril 1963 entre 50 et 100 Plusieurs dizaines d’opposants présumés au dictateur François Duvalier et leur famille sont assassinés, dont plusieurs membres des forces armées d’Haïti. En 1986, deux mois et demi après la fin de la dictature des Duvalier père et fils, des policiers font feu sur la première marche commémorative du 26 avril. Onze personnes sont mortes devant la prisonFort Dimanche lors de ce deuxième massacre79.
1965,
à partir d’octobre
Massacres de 1965 en Indonésie 500 000 à 1 000 000 À la suite du coup d’État de Suharto et du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie, l’Armée indonésienne, laNahdatul Ulama et le Parti national indonésien commettent des exécutions sommaires contre les communistes, lesathées, les hindouistes, des musulmans modérés et des immigrants chinois.
1967,
26 mai
Emeutes de mai 1967 en Guadeloupe de 7 à 200 Les forces de l’ordre françaises ouvrent le feu sur des manifestants ou émeutiers.
1968,
16 mars
Massacre de Mỹ Lai 510 Guerre du Viêt Nam. Des villageois sont tués par une compagnie américaine sous les ordres du lieutenant Calley à qui il sera reproché d’avoir personnellement assassiné 105 civils. Condamné à la prison à vie en mars 1971, il est relâché trois jours après le verdict, sur ordre du Nixon. Gracié en 1974.
1968,
2 octobre
Massacre de Tlatelolco entre 150 et 300 fusillade entre l’armée mexicaine et des étudiants sur l’esplanade des « Trois cultures » à Tlatelolco, Mexico. Le premier massacre de Tlatelolco eut lieu le 13 août 1521 les derniers combattants et aztèques et leurs familles furent massacrés après de très violents combats par les troupes d’ Hernán Cortés et leurs alliés indigènes.
1969 auxannées 1990 Massacre desPapous env 100 000
1970 Septembre noir 3 500 à 10 000 Massacre de Palestiniens par l’armée jordanienne
1972,
30 janvier
Bloody Sunday (1972) 14 Les soldats britanniques tirent sur la foule lors d’une manifestation pacifique irlandaise.
1975 à 1979 Crimes du régime Khmer rouge 740 000 à 2 200 000 Massacres, famines et persécutions politiques, ethniques et religieuses commises par le régime des Khmers rougesdirigé par Pol Pot.
1975,
28 novembre
Massacre au Timor oriental
1976,
20 janvier
Massacre de Damour env 750 commis par les milices palestiniennes contre les habitants libanais chrétiens de Damour.
1976,
16 juin
Massacre de Soweto 575 ? Pendant l’apartheid, la police ouvre le feu lors d’une manifestation d’étudiants noirs.
1978,
1925 décembre
Massacre de Maraş 111 à 500 Des centaines d’habitants alévis dont des enfants et des bébés sont assassinés par des sunnites à l’appel public de religieux. Plus de 1000 personnes blessés.
1980,
27 juin
Massacre de la prison de Palmyre env 1 000 Un milliers de prisonniers sont assassinés dans leurs cellules par les Brigades de Défense.
1981,
1113 décembre
Massacre del Mozote env 1 000 Civils massacrés par le bataillon Atlacatl.
1982,
18 juillet
Massacre de Plan de Sánchez 250 Massacre de Mayas, principalement des femmes et des enfants par l’armée guatémaltèque.
1982,
février
Massacre de Hama 10 000 à 40 000 À la suite de l’insurrection des Frères musulmans à Hama en Syrie, les milices baasistes de Rifaat al-Assad assiègent et bombardent la ville pendant un mois et massacrant des dizaines de milliers de civils.
1982,
septembre
Massacre de Sabra et Chatila 800 à 2 000 Des réfugiés palestiniens sont tués par des miliciens chrétiens de la Phalanges libanaises avec l’aide logistique de l’armée israelienne alors dirigée par Ariel Sharon reconnu indirectement responsable par la commission Kahane.
1984,
31 mai
Massacre du Temple d’Or 576 Fusillade entre les soldats indiens et des indépendantistes sikhs.
19871988 Opération Al Anfal 182 000 Massacre de populations kurdes par bombardements chimiques sur l’ordre de Saddam Hussein et de Ali Hassan al-Majid.
1988,
1619 mars
Halabja 5 000 Le village kurde subit un bombardement chimique sur l’ordre de Ali Hassan al-Majid.
1988 Exécution des prisonniers politiques iraniens de 1988 4 482 à 30 000 Après la guerre Iran-Irak, les prisonniers politiques, majoritairement des membres de l’Organisation des moudjahiddines du peuple iranien, sont exécutés sur l’ordre de Khomeini.
1989 Massacre de Tian’anmen 300 à 3 000 ? Répression de la manifestations de la place Tian’anmen par l’armée chinoise.
1991, Insurrection en Irak de 1991 100 000 à 180 000 Répression des Bassistes de Saddam Hussein contre les insurgés chiites et les kurdes du Peshmerga.
1992,
25 février
Massacre de Khodjaly 613 613 civils azéris, dont 106 femmes et 83 enfants, sont massacrés par des soldats arméniens et russes.
1992,
10 avril
Massacre de Maragha 43 43 civils arméniens sont massacrés par des soldats azéris, et 53 autres pris en otage.
19921998 Guerre civile en Algérie environ 150 000 Elections annulées, massacres successifs impliquant des mouvements islamistes et l’armée régulière algérienne.
1992, printemps et été Massacre de Višegrad 1 661 à 3 00080 Massacres de civils bosniaques, dont 600 femmes et 119 enfants, par l’armée de la République serbe de Bosnie81,82.
1992,
21 août
Massacre des falaises de Korićani 200 200 hommes bosniaques sont fusillé par une unité de police serbe.
1992,
août
Massacre de Barimo 26 Civils bosniaques, en majorité des femmes et des enfants, massacrés par des soldats de l’armée de la République serbe de Bosnie.
1993,
16 avril
Massacre d’Ahmići 120 Massacre de civils bosniaques dont 32 femmes et 11 enfants par des soldats du Conseil de défense croate.
1994 Génocide au Rwanda env 880 000 Les Hutus massacrent les Tutsis et certains Hutus considérés comme traîtres.
1994 Massacre de Raboteau env 50 Les forces armées de la dictature militaire massacrent les partisans d’Aristide considérés comme des agitateurs politiques.
1995, 25 mai Massacre de Tuzla 71 Tirs d’artilleries de l’Armée de la République serbe de Bosnie sur des civils bosniaques musulmans.
5 février 1994et28 août 1995 Massacres de Markale 105 Tirs d’artilleries de l’Armée de la République serbe de Bosnie sur des civils bosniaques musulmans au cours du siège de Sarajevo.
1995, juillet Massacre de Srebrenica 6 000 à 8 000 Dit aussi Génocide de Srebrenica, l’Armée de la République serbe de Bosnie et les Scorpions commandés par le général Ratko Mladić massacrent des civils bosniaques musulmans.
1995 Massacre d’Aguas Blancas 17 Des militants armés s’affrontent avec des policiers. Le nombre de policiers tués n’a pas été publié officiellement, selon une estimation de 1995 il serait de 12.
1996,
29 avril
Massacre de Port Arthur 35
1996,
juin
Massacre d’Abou Salim 1200 Suite à une rébellion, Mouammar Kadhafi fait exécuter des prisonniers à la prison d’Abou Salim. (Un acte qui eu un poids certain lors de son exécution en 2011)
1998 Massacre de Tajdena
1998,
4 janvier
Massacre de Ramka 1 000 Les habitants de trois villages sont tués. Les auteurs du massacre seraient peut-être des islamistes.
1998, 8 août et jours suivant Massacre de Mazar-e-Charif 4 000 à 6 000 Lors de la prise de la ville et de sa région par les talibans on estime que quatre à six mille Hazaras ont été tués par ceux-ci83.
1999,
janvier
Opération « No Living thing » 6 000 Massacres commis par le RUF et l’AFRC pendant la guerre civile de Sierra Leone.
Date Nom Nombre de morts Commentaires
1998, Massacre indonésien d’origine chinoise 1300 morts (?) Emeute anti-chinoise de jakarta (mai 1998. En quelques jours, ils ont massacré plus d’un millier de personne d’origine Chinoise. Un épisode que l’international ne dévoile pas.
19982002 Massacres du Congo 4 500 000 Pendant la Deuxième guerre du Congo.
20012002 Printemps noir 126 Émeutes kabyles réprimées par l’armée algérienne.
2001,
décembre
Massacre de Dasht-i Leili 250 à 3 000 Lors de la guerre d’Afghanistan, après le siège de Kunduz, les prisonniers taliban et alliés sont transportés dans des conteneurs par les combattants de Alliance du Nord et les troupes américaines. Plusieurs prisonniers meurent d’étouffement ou sont abattus lors du trajet vers la prison de Sheberghan.
2003 Massacres deBunia, Bukavu, Songolo…
2003 Massacre de Betoyes
2003-en cours Massacres de la guerre civile au Darfour plus de 200 000 morts en 200784 De nombreux massacres sont commis pendant cette guerre, notamment par les milices janjawids avec l’appui de l’armée soudanaise
2004,
2 mai
massacre de Yelwa 630 Une milice chrétienne de la communauté Tarok, y aurait massacré une communauté de musulmans paysans et nomades, les Haoussa et Fulani.
2004,
30 mai
prise d’otage et assassinats de salariés d’une entreprise pétrolière 22
2004,
décembre
massacres lors de la 3einvasion rwandaise
2005,
13 mai
Massacre d’Andijan 187 à 1500 des centaines de manifestants désarmés massacrés par l’armée ouzbèke.
2005,
novembre
Massacre de Haditha 23 vingt-trois civils irakiens tués par des soldats de l’armée américaine.
20072008 Violences postélectorales + 1 500 ? Émeutes 31 décembre 2007 après des fraudes électorales de Mwai Kibaki.
2008,
14 mars
Troubles au Tibet en mars 2008 19 ou 59 (?) Des manifestations à Lhassa dégénèrent en violentes émeutes dirigées contre les habitants non tibétains et leurs biens. 19 morts victimes des émeutiers. 59 Tibétains furent tués par les forces chinoises selon le Gouvernement tibétain en exil.
2009, Violences postélectorales + 110 ? Manifestations en opposition au gouvernement autoritaire de Mahmoud Ahmadinejad, et au régime théocratique de Ali Khamenei instauré lors de la révolution islamiste de 1979. Le mouvement démarre après l’arrivée au pouvoir du nouveau président, à l’issue de fraudes électorales massives. La police tire sur la foule composée d’étudiants, de professeurs, de civils, pour la plupart partisans du « mouvements vert » pacifiste mené par Mir Hossein Moussavi, le chef de l’opposition.
2010,
mars
Massacres de chrétiens par des musulmans plus de 500 Plus de 500 villageois chrétiens sont massacrés à la machette par des musulmans, au sud de Jos (État du Plateau)85.
2011,
27-29 mars
Massacre de Duékoué 152-1000 De 152 à 1000 civils sont massacrés lors de la prise de la ville de Duékoué en Côte d’Ivoire par les forces fidèles àAlassane Ouattara lors de la Seconde guerre civile ivoirienne.
2012,
24 janvier
Massacre d’Aguel’hoc 82 à 15386,87 Pendant la guerre du Mali, la ville est prise par les rebelles d’AQMI, d’Ansar Dine et du MNLA. La plupart des soldats maliens capturés sont exécutés par balles ou égorgés86,87.
2012,
25 mai
Massacre de Houla 108 Massacre de 108 civils, dont 34 femmes et 49 enfants, par l’armée syrienne et les miliciens baasistes lors de la guerre civile syrienne.
2012,
6 juin
Massacre d’Al-Koubeir 55 à 78 Massacre d’habitants du village d’Al-Koubeir par l’armée syrienne et les miliciens baasistes chabbiha.
2012,
12 juillet
Massacre de Tremseh 150 à 200 Bombardement, puis assaut de l’armée syrienne sur le village de Tremseh.
2012,
25 août
Massacre de Darayya 400 à 500 Massacres d’habitants lors de la guerre civile syrienne.
2013,
1416 août
Massacre de la place Rabia-El-Adaouïa ~ 80088 Après le coup d’État du 3 juillet 2013 en Égypte, l’armée égyptienne réprime les manifestations des Frères musulmansrassemblés dans des Sit-in88,89,90.
2013,
21 août
Massacre de Damas 1 300 Massacres au gaz Sarin d’habitants lors de la guerre civile syrienne.
2013,
18 septembre
Massacre de Benisheik 16191 Massacres de civils par les combattants de Boko Haram91,92.
2013,
2124 septembre
Attaque du centre commercial Westgate 6193 Les islamistes al-Shabaab tirent sur la foule dans l’attaque d’un centre commercial93 .
2013,
58 décembre
Massacres de Bangui ~ 1 00094 Le 5 décembre des Anti-balaka attaquent Bangui et massacrent environ 60 hommes musulmans. Par la suite les hommes de la Seleka massacrent en représailles environ 1 000 chrétiens en deux jours, dont quelques femmes et enfants. Des exactions se poursuivent les jours suivants, au moins 90 personnes sont assassinées entre le 8 et le 18 décembre94.
2014,
1618 janvier
Massacre de Bossembélé plus de 4395 Lors de la troisième guerre civile centrafricaine, les anti-balaka massacrent plusieurs dizaines de civils musulmans, dont des femmes et des enfants, lors de l’assaut d’une mosquée95.
2014,
18 janvier
Massacre de Bossemptélé ~ 100 96 Les anti-balaka s’emparent de la ville et massacrent des civils musulmans, dont des femmes et des enfants97.
2014,
20 janvier
Massacre de Baoro ~ 10097 Après avoir repoussés une attaque des anti-balaka contre la ville, les Seleka et des miliciens musulmans assassinent une centaine de civils chrétiens97.
2014,
6 février
Massacre de Tamkoutat 3198,99 Des civils touareg sont assassinés par des Peuls armés. Certains responsables accusent le MUJAO, d’autres évoquent un conflit inter-communautaire98,99,100.
2014,
15 février
Massacre d’Izghe ~ 170101,102 Les hommes de Boko Haram massacrent des civils à Izghe et dans sept autres villages, les victimes sont en majorité des chrétiens101,102.
2014,
19 février
Massacre de Bama 98103 Les hommes de Boko Haram font un raid sur la ville de Bama et abattent plusieurs habitants103.
2014,
1415 mars
Massacre de Giwa ~ 600104 Après un raid de Boko Haram contre la caserne et la prison de Giwa, l’armée nigériane fusille environ 600 prisonniers, principalement des détenus de la prison, repris après s’être évadés104.
2014,
1415 avril
Massacre de Bentiu plus de 200105 Les dissidents de l’Armée populaire de libération du Soudan massacrent des centaines de civils lorsqu’ils s’emparent de la ville105.
2014,
5 mai
Massacre de Gamboru Ngala au moins 336106 Plusieurs dizaines d’hommes de Boko Haram attaquent la ville et massacrent tous les habitants qu’ils coisent106,107.
2014,
3 juin
Massacre de Goshe, Attagara, Agapalwa et Aganjara ~ 110 à 500108,109 Boko Haram attaque et massacre des habitants de quatre villages. Attagara, Agapalwa et Aganjara étaient peuplés majoritairement par des chrétiens tandis que Goshe, majoritairement musulman, a été attaqué pour avoir formé une milice d’autodéfense108,109.
2014,
10 juin
Massacre de la prison de Badoush 600 à 670110,111 Après leur victoire à la bataille de Mossoul, contre l’armée irakienne, les djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant s’emparent de la prison de Badoush. Ils libèrent les détenus sunnites mais massacrent tous les prisonnierschiites qui s’y trouvent111.
2014,
1114 juin
Massacre de Tikrit 1 660 à 1 700112,113,114 Les djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant fusillent et exécutent les prisonniers chiites de l’armée irakienne112,113,114.
2014,
17 juillet
Massacre d’Al-Chaer ~ 200115 Les forces de l’État islamique s’emparent provisoirement du champ gazier de Al-Chaer. Envrion 270 personnes sont tués par les assaillants, la plupart victimes d’exécutions par balles après les combats115
2014,
1718 juillet
Massacre de Damboa plus de 100116 Boko Haram s’empare de la ville, abandonnée par l’armée, et massacre des habitants116.
2014,
25 juillet
Massacre d’Abou Chareb 50 à 75117,118 Après la prise de la base de la Division-17, par l’État islamique, les prisonniers de l’armée syrienne sont exécutés par les djihadistes. Les corps et les têtes tranchées des soldats loyalistes sont exposés dans les rues de Racca117,118
2014,
~ 1er17 août
Massacres de Ghraneidj et d’al-Keshkeyyi 900 à 1 000119 L’État islamique réprime une insurrection de la tribu des Al-Cheitaat en faisant exécuter 700 personnes, dont 600 civils. Les exécutions durent environ deux semaines, mais 300 Al-Cheitaat sont tués en une seule journée à Ghraneidj120,119.
2014,
315 août
Massacres de Sinjâr ~ 600121,122 Les djihadistes de l’État islamique assassinent environ 600 civils yézidis, dont des femmes et des enfants, et en enlèvent 2 500 autres qui auraient été convertis de force ou réduits en esclavage121,122.
2014,
2728 août
Massacre de Tabqa 160 à 200123 Après la bataille de Tabqa, les prisonniers de l’armée syrienne sont fusillés par les djihadistes de l’État islamique123.
2014,
24 octobre2 novembre
Massacre de Zaouïat Albou Nimr 332 à 381124,125 Les forces de l’État islamique massacrent plusieurs centaines de membres de la tribu sunnite des Albou Nimr, dont 50 femmes et enfants, qui avait combattu les djihadistes124,125.
2015,
37 janvier
Massacre de Baga 150 à 2 000126 Les djihadistes de Boko Haram prennent la base militaire de Baga puis ravagent la ville et plusieurs villages des environs et massacrent de nombreux civils126.

Alors s’il vous plait cessez de nous faire croire que nous pourrions avoir la mémoire courte alors que nous n’avons que des œillères……

Vous aimerez aussi...