le Giec minimise notre futur

D’après le Giec (regroupe 3000 des meilleurs experts planétaires- Laureat du Nobel 2007) qui minimise, minore, adoucit au maximum ses communications, D’ici 2100 la température de la planète devrait s’élever de 4,8°. Or 5 degrés c’est précisément l’écart de température qui sépare les périodes glacières des périodes chaudes (fonte globale de la calotte polaire…) Bref grosso-modo, on passerait du paradis à l’enfer….

Prenons donc 6 degrés…

source

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*