Jose Romussi coud sans limite

  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e
  • pour le blog de jorge canete n-e-t-e

Jose Romussi est un artiste chilien qui travaille à Berlin.

L’artiste chilien Jose Romussi prend des photographies noires et blanches de ballerines ou d’autres gens,  et coud des lignes de fisl colorés dans l’image. En écho à la nostalgie  où nous avions plus de temps pour tout, Romussi coud  lentement et méthodiquement des broderie sur ses images. Les couleurs fortes et les  fils linéaires ajoutent de nouvelles énergies, soulignant les lignes et les mouvements d’une époque révolue.

«  Mon travail est une recherche constante pour pouvoir exprimer et représenter mes idées. Je sais qu’il y a plus que ce qui  est tangible et visible et je ne pense pas que tout a été fait. Donc, j’explore constamment et découvre de nouvelles techniques et des matériels. Je veux donner une nouvelle perspective aux choses qui existent déjà »

 

google « recherche images » + http://cargocollective.com/joseromussi

pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e pour le blog de jorge canete n-e-t-e


 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 5 août 2014

    […] travail de Jose Romussi consiste à broder sur ou des photos. Mais dans cette version « street-art » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*