7 jours de poubelles

  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles
  • Gregg Segal 7 jours de poubelles

Gregg Segal est à la photographie ce que Ionesco est à la littérature : un grand faiseur d’absurde. Il sait mettre en évidence ces choses invisibles qui lentement destinent la planète à se débarrasser de l’homme. Les super-héros sont vieux et notre génération, elle, ne vivra pas vieille; Dans sa nouvelle série de photos, il photographie d’illustres inconnus (qu’il a certainement dû convaincre jusqu’à l’amitié) parés de 7 jours de leurs détritus. Des photos dignes d’un lendemain de Tsunami pour montrer aux américains que quelques soient leur classe sociale, leur age, leur situation matrimoniale, ils polluent pour vivre. A qui cela doit servir ?

Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles Gregg Segal 7 jours de poubelles


 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*